Les vivants d'Achéron (2/3)

Publié le par Guillaume Woerner

 

Les Vivants d'Achéron

Partie 2

 

 

Par Guillaume "Metatron" Woerner

 

 

Partie 1

Partie 2

Partie 3

 



 


7 è jour du loup mort


     Hier, des Questeurs d'achéron sont venus à la ferme réclamer les impôts.
     Odéa et moi sommes trop jeunes pour payer, mais Père et Mère ont du verser leur contribution.
Au cours d'un rituel, les questeurs ont prélevé une partie de leur énergie vitale. Père et Mère étaient vidés après ça : c'est à peine s'ils arrivaient à articuler un mot. Il paraît qu'il faut une semaine pour s'en remettre.

     Je hais les questeurs.

     Père dit que c'est comme ça et que ceux qui se révoltent sont torturés dans la forteresse de Dominatrus.
     Il dit que c'est mieux que d'utiliser ce que les Griffons et les Lions appellent monnaie.

     Je ne sais pas...

     Père et Mère avaient l'air si faibles : on aurait dit qu'ils avaient perdu de leur substance et qu'on voyait le sommier de bois par transparence sous leurs corps...

     Heureusement, ils avaient prévu le passage des questeurs et avaient préparé quelques fruits secs pour la semaine, car ils ne seront pas en état de faire à manger.

     Mais il va falloir se rationner une fois de plus. Et dire que les tempêtes de poussière de l'été ne sont même pas encore arrivées... J'ai peur pour cet hiver.

 

 

 

19 è jour du loup mort


     Ce matin, une grande armée a contourné le village.

     Tous les enfants ont voulu accourir pour admirer les squelettes et les pantins qui la composaient, mais aussi pour s'extasier devant Dominatrus, le Seigneur Crâne.

     Les parents veillaient et nous avons tous été consignés dans la halle du marché, jusqu'à ce qu'ils soient passés.

     Il parait que, quand il part à la guerre, Dominatrus aime trucider les vivants qu'il croise pour les incorporer à ses zombies de combat.

     Les grands ont dit qu'il partait combattre Sarax le Nécromant, au sud du Bois Bleu.

     Père a expliqué que ce sont des joutes à blanc. Aucun  vivant ne participe et les squelettes qui composent les osts sont en grande majorité relevés à la fin du combat.

     Il semble que ce soit une sorte de jeu de stratégie, mais qui permet aussi à nos gouverneurs de se défouler.
     Père trouve ça stupide de gaspiller de précieuses gemmes de ténèbres pour un jeu. Il parait même qu'une loi a été adoptée par la maison de Brisis visant à interdire ces guerres privées.

     Moi, plus tard, j'aimerais bien diriger aussi une armée sans jamais à me soucier des pertes.

     Mangrove, le fils du tailleur de stèle, veut plutôt être pantin morbide et se battre avec le fémur de son père, qui est l'homme le plus grand du village.

     Quel crétin...

     Quand je pense que Mabellia en pince pour lui et minaude avec ses yeux sans pupilles... Je me demande ce qu'elle lui trouve.

     Moi, mon frère sera bientôt l'écuyer du Sire Marguth pour devenir Paladin Noir à son tour. Et à ce moment là, peu lui importera le sort d'un ou plusieurs pantins morbides. C'est lui qui les enverra en première ligne essuyer le feu des fusiliers.

 

Publié dans Chroniques d'Aarklash

Commenter cet article